Règlementation

Fleurarôme appartient à une association nationale qui établit un code de pratique des affaires, coordonne l’échange d’informations techniques et de sécurité et mets l’accent sur la qualité des matières premières utilisées. Cette association nationale est la CFMA (Canadian Fragrance Materials Association). Cette association fait partie de l’International Fragrance Association (IFRA), qui a été créé il y a 30 ans pour traiter des questions internationales au sein de l’industrie du parfum. L’IFRA a créé le Code de bonnes pratiques et a compilé une liste de matériaux restreints, assurant ainsi la liaison avec les chercheurs scientifiques et les dermatologues. L’IFRA possède un comité scientifique et un comité de réglementation pour régler les problèmes au nom de l’ensemble de l’industrie. Pour plus d’informations, cliquez ici pour visiter le site Web de l’IFRA.

ifraDe plus, il existe un centre de recherche indépendant, le RIFM (Research Institute for Fragrance Material)  dont le rôle est d’évaluer les matières premières des parfums. Le RIFM a un double rôle. Il agit comme lieu de référence pour les données de sécurité, et il mène son programme de tests de sécurité (santé et environnement) pour les matières d’intérêt commun à l’industrie. Ce groupe d’experts indépendants conçoit des études, des examens et finalement, décide de toutes les restrictions nécessaires sur l’utilisation d’ingrédients servant à fabriquer des parfums. Ces directives sont ensuite envoyées à IFRA pour la communication à l’industrie. Pour plus d’informations, cliquez ici pour visiter le site Web du RIFM.

Fleurarôme se conforme très sérieusement à la réglementation et est engagé à prendre toutes ses responsabilités environnementales. Fleurarôme n’achète que des ingrédients et composés rigoureusement évalués pour la toxicité et les allergènes, qui respectent les recommandations de l’IFRA. Un certifcat de conformité à l’IFRA peut être émis pour chaque parfum, sur demande.

Comments are closed